La psychologie améliore les résultats des «mauvais élèves»

Par défaut

Aux Etats-Unis, la question des résultats scolaires se complique d’un stéréotype racial inscrit dans les mentalités aussi bien celles des noirs que celles des blancs. Les chercheurs ont en particulier démontré que l’activation de ce stéréotype influait sur les résultats des tests des populations noires : »Je sais que je suis mauvais élève donc je réponds mal« , en quelque sorte même s’il s’agit plus probablement d’un manque de confiance en soi.

Il n’est pas sûr que nous soyons à l’abri d’un tel préjugé concernant les populations « beurres » ou plus encore maghrébines et noires.

L’expérience menée sur la restauration de l’estime de soi est intéressante et mériterait d’être expérimenté en France où l’égalité des chances reste un sujet de discussion politique plus qu’une réalité.

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à l’article du figaro.fr :

La psychologie améliore les résultats des «mauvais élèves»

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s